ÉMIGRATION & GENEALOGIE

HMO est adhérente à la fédération de généalogie du 64 (G64) et a participé à la journée de l’émigration du 4 février 2017 au Parlement de Navarre à Pau organisée avec le concours du Conseil départemental et des Archives.

A partir de 1850, de nombreux Béarnais ont émigré en Uruguay puis en Argentine.  La langue béarnaise a grandes ressemblances avec l’espagnol et beaucoup parlaient l’espagnol, leur intégration a été très facile. Ces émigrés partaient surtout d’Oloron et ses alentours  (800 départs d’Oloron entre 1860 et 1900), de la vallée d’Aspe, des régions de Navarrenx et de Sauveterre ; très peu quittaient le Haut- Béarn.

Les raisons de cette émigration sont toujours les mêmes : économiques dues au manque de terres ; familiales, familles nombreuses et à la présence d’agents d’émigration rémunérés au nombre  d’émigrés envoyés et promettant un avenir radieux dans ces nouveaux pays. Puis vers 1880, les jeunes gens de la vallée d’Aspe et du Barétous ont surtout été envoyés vers la Californie. Toutes les familles d’Escot et de Montory doivent avoir un « cousin » californien.

Pour que les jeunes générations et les autres n’oublient pas cette page d’histoire, nou. avons décidé avec la Fédération de Généalogie des Pyrénées Atlantiques de mettre en place une action pédagogique sous forme de panneaux à exposer dans différents lieux. Le 4 février ils étaient au Parlement de Navarre à Pau, du 16  au 31 mai à la médiathèque de Laruns . Ils ont également été présentés à Bilhères et à Lagord.

Si une association est intéressée pour exposer tous ou une partie de ces tableaux, nous les mettrons aimablement à leur disposition.

A ce jour, nous avons 11 panneaux : 3 sur l’Argentine, 2 sur l’Uruguay, 3 sur le Mexique, 2 sur la Californie, 1 sur la côte est des USA.

Argentine p1

Mexique p1

Uruguay p1

Californie p1

emigr Cant Laruns

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *