Maison CASADEPATZ


Abbaye laïque de Bilhères en Ossau (64)

Abbaye laïque :
(Extrait de la « principauté de Béarn », page 524, édition 1980, de P. Tucoo-Chala)
« Le mot « abadie » désignait la dernière catégorie des terres nobles béarnaises. Les possesseurs avaient le titre bien curieux « d’abbés laïques ». Ils étaient les descendants  des propriétaires qui avaient édifié sur leur terres, au moment de la christianisation, des oratoires ou des chapelles, voire des églises. En vertu de leur droit de propriété, ces personnes avaient conservé la possibilité de désigner le desservant et de percevoir une partie des revenus affectés à l’entretien de l’église. La réforme grégorienne avait dû composer avec les propriétaires légitimes et leur reconnaître le maintien de certains droits tantôt effectifs, tantôt honorifiques. Ces abbés menèrent un long combat pour obtenir l’assimilation de leurs terres « d’abadie », aux « domenjadures » (dérivé du nom latin dominicatura, terres seigneuriales), en insistant sur le fait que, les unes comme les autres ne devaient aucun impôt. Au moyen âge, la coutume accepta de considérer comme terres nobles certaines de ces abbayes, probablement les plus importantes et permit à leurs titulaires de prêter un hommage au vicomte et de d’entrer aux états du Béarn. La résistance fut vive et l’ensemble de la catégorie n’obtint satisfaction que beaucoup plus tard. »

La Maison CASADEPATZ est dénombrée en   1385. Elle est habitée à cette date par Bernard de CASADEPATZ.

N° 16 sur le plan

Carte des maisons de Bilhères en 1385

Carte des maisons de Bilhères en 1385

Antérieurement, Jourdaa de CASADEPATZ réprésente Bilhères, avec Jordaa de SOBERBIE, le 10/01/1384, lors de l’échange de serment entre le Vicomte de Béarn, Gaston III et les habitants de la vallée d’Ossau (Bulletin des Amis des Archives des Pyrénées Atlantiques, année 1984, p 20, note 18).
Sa filiation est établie depuis la fin du XVIème siècle.

I)  Jean de CASADEPATZ
Mort après avoir testé, le 18/05/1610 (E 1864 f°93).
Marié à Bertranette d’ABADIE, de Belesten.
Il est le père de 7 enfants :

  • Arnaut, (lire ci-après),
  • Bernart, marié en secondes noces par contrat du 24/11/1595 (E 1877 f° 7v) à Marie de LAVINHE, de Bielle, héritière de la Maison MORLANE. Il est assisté de son père Jean de CASADEPATZ et de son frère Arnaut. son épouse est assistée de son père Arnaut de LAVINHE, de sa mère Aunorette et de son frère Bertrand. Bernart(d) apporte une dot de 350 écus petits. Marie reçoit en complément une dot de 180 écus (v. aussi E 1873 f° 3: quittance). Bernart est établi à Bilhères dans la Maison LOUSTAU,
  • Jean, marié dans la Maison CASAMAJOR, de Belesten. Jean de CASADEPATZ, gendre de Jean de CASAMAJOR, de Belesten, est cité dans un contrat de 1605 ( E 1879 f° 182v),
  • Cataline, mariée à Goalhard de HONDAA (son fils daniel est assisté en 1622, lors de son mariage avec Marie de LANE, de sa mère Cataline de CASADEPATZ, de son oncle Bernart de CASADEPATZ et de ses cousins ramon de CASADEPATZ et Goalhard de BÉSINCQ (E 1881 f° 251),
  • Jeanne, mariée à Ramon de BÉSINCQ ( ses enfants Joandon et Marie de BÉSINCQ épousent en 1605, Jaymes et Marie de PALUDAS en présence de leur grand-père Jean de CASADEPATZ (E 1879 f°125v),
  • autre Cataline, mariée dans la Maison BRAMALOUP, de Bielle,
  • une autre fille, mariée dans la Maison MEDEVIELLE.

II)  Arnaud de CASADEPATZ

Il est décédé avant son père en 1600 ou 1601 (Arnaud de CASADEPATZ est cité dans le livre des pauvres de Bilhères: en 1599 et en 1600, le défunt Arnaut de CASADEPATZ, fils de Jean).
Il est marié à Catherine de BRAMALOUP, de Bielle, vivante en 1614.
Il est père de 5 enfants :

  • Ramon, (lire ci-après),
  • Cataline, mariée à Joanot de SOUMABIELLE,
  • Marie, mariée à Jean de VINHAU (ou VIGNAU), de Castet,
  • une autre Cataline,
  • une autre Marie, mariée par contrat du 2/02/1614 à Jean de MONAIX, d’Arudy.

III)  Ramon de CASADEPATZ

Il est décédé avant 1649. Il succède à son grand-père.
Par contrat du 6/04/1626 (E 1881 f°268), il achète l’abbaye laïque de Bilhères, avec le droit d’entrée aux Etats de Béarn dans l’ordre de la noblesse, à Henri d’Albret, Baron de Miossens et seigneur de Pomponne en Saintonge, pour la somme de 4500 livres (Dupont, notaire à Pons en Saintonge).

Il épouse par contrat du 2/02/1614 (E 1894 f°127), Isabelle de MONAIX, soeur de Jean de MONAIX, qui épouse par le même contrat la soeur de Ramon. Ramon et Marie sont assistés de Bernard de CASADEPATZ autrement de MIRAMON, de Jean de SOUMABIELLE, Jean de BADIOLLE, Jean de VIGNAU, Daniel de FONDA, Goalhard de BÉSINCQ, Vincent de BRAMALOUP, Augustin de SALEFRANQUE, de M° Ramon de TRESCASE et de Jean de MORLANE.

Il est le père de 3 enfants :

  • Jean, dont la postérité s’éteind au milieu du XVIIIème siècle dans la ligne masculine et se poursuit dans la famille de SAINT-MARTIN d’Oloron, qui prend le nom de BILHERES-SAINT-MARTIN,
  • André, curé de Bilhères de 1652 jusqu’à sa mort en 1705. Il est blasonné dans le Grand Armorail de France : « Losangé d’argent et d’azur à un pal d’azur »,
  • Marie, mariée par contrat du 2/01/1648 (Bareilles, notaire d’Ossau) à Fortis de LAMOUROUS, marchand et bourgeois d’Oloron.

IV) Jean (II) de CASADEPATZ
Né vers 1619, décédé vers 1653, marié à Marguerite de LURBE. Le 23 août 1649, héritier de son père, il est reçu aux états de Béarn pour cette abbaye (ADPA ref C718)

V) Jean (III) de CASADEPATZ

Décédé en 1723, marié à Anne de LASSALLE-GURMENCON née à Izeste en 1656. Le 2 avril 1689, il rachète l’abbaye. Le 7 juin 1713, il est reçu aux états de Béarn.

VI) Marguerite de CASADEPATZ

Née à Izeste (1675 – 1726), mariée à Raymond MILAA d’Arudy (1658 – 11747)

VII) Anne de MILAA

Née à arudy en 1706. Héritière de son père, elle épouse Antoine de SAINT-MARTIN, né à Oloron (1708 – 1783) qui est reçu aux états de Béarn pour cette abbaye le 19 avril 1765.

VIII) Pierre de SAINT-MARTIN

Né le 26 mars 1744 à Arudy, décédé le8 février 1825 à Oloron. Marié le 28 avril 1767 à Oloron à Marie de BOIS-EYSUS (1748- 22/01/1820). Abbé laïque de Bilhères et seigneur d’Izeste, il vends la maison à Simon de FORSANDUCQ entre 1766 et 1776.

IX) Simon de FORSANDUCQ
Né le 10 octobre 1720 à Bilhères de Jeanne de FORSANDUCQ et Thomas de MONFLERIT de BILHÈRES, mort le 1er janvier 1785. Enrichi dans le négoce, il achète la maison CASADEPATZ et s’y établit, laissant la maison Forsanducq à son cadet Jacques.

Marié le 12 avril 1755 à Marguerite de FORCADE, née le 30/06/1724, ils sont les parents de :
Jean de FORSANDUCQ CASADEPATZ, né le 6/01/1756 (parrains et marraine, Jean de Lahon et Marie FORSANDUCQ), marié le 28 janvier 1788 à Claire de COURSET, (06/03/1763 – 01/10/1814) dont postérité dans la maison CASADEPATZ
Pierre de FORSANDUCQ CASADEPATZ, né le 20/12/1759, négociant en Espagne à Ciudad Rodrigo, Associé à Porte, Baylaucq et son cousin Simon FORSANDUCQ. Marié en 1800 à sa cousine Anne FORSANDUCQ, née le 11/05/1781. 5 enfants ont vécus, Jean, Jacques, Roch, Pierre et Anne. Anticipant les conséquences de l’équipée napoléonienne, la société commerciale est liquidée le 9 août 1807. Il achète, le 7 nivôse an 10, la maison TRÉSARRIEU de Bielle à Joseph TRÉSARRIEU.

X) Jean de FORSANDUCQ-CASADEPATZ
Né le 6 janvier 1750, marié le 28 janvier 1788 à Claire de COURSET, née le 06/03/1763, morte le 01/10/1814, fille de Pierre COURS et de Jeanne de COURSET. Ils sont les parents de
Pierre de FORSANDUCQ-CASADEPATZ, né le 9 juillet 1791, marié le 4 mai 1815 à Madeleine de LANNE, née en 1795, fille de Jean de LANNE et de Catherine de FERNESOLLE.
Jacques CASADEPATZ qui suit, né le 2 septembre 1799.

XI) Jacques CASADEPATZ
Né le 6 janvier 1799, il épouse le 3 novembre 1825, Marie LANNE de bilhères, née en 1807.
Leur fils Pierre né en 1826 est l’héritier de la maison.

XII) Pierre CASADEPATZ
Il épouse, vers 1860, Jeanne SOUBIROU de Bilhères. Leur fille Marie née le 8 octobre 1863 est héritière de la maison.

XIII) Marie CASADEPATZ
Elle épouse le 8 janvier 1880, Jean-Baptiste TRÉSARRIEU-BESINCQ (18/08/1846-20/10/1915), hongreur. dont les parents sont :
Jean TRÉSARRIEU-BESINCQ, né le 8 novembre 1805, et Marie PEYRÈGNE née le 8 octobre 1813, mariés en 1842 qui ont un second fils, frère jumeau, Augustin qui épousera Marie PARIS-LAPLACE (enfants: Jean-Baptiste (1876), Catherine (1879), Pierre (1890) et Victor (1894).
Ils ont 3 enfants: Marie (1885), Pierre qui suit (1887)  héritier de la maison et Justine (1889)

8 janvier 1914, mariage de Pierre TB CASADEPATZ avec Justine BAYLAUCQ

XIV) Pierre TRÉSARRIEU-BESINCQ dit « CASADEPATZ »:
Il épouse le 8 janvier 1914 Joséphine BAYLAUCQ.
Ils auront sept enfants dont Auguste qui occupera la  maison jusqu’à son départ à la maison de retraite de Laruns et son décès en 2010.

Auguste TB dit CASADEPATZ vers 1920

Auguste en 1940 et ses amis Pierre TRÉSARRIEU et Alphonse ARRATEIG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *